Salta direttamente ai contenuti

L’éviction du jardin/Paradis

PDF Stampa E-mail
scena18.jpg 
Le séraphin aux six ailes rouge feu et portant l'épée flamboyante à la main se trouve devant la porte fermée du jardin d'Eden, protégé par de hauts murs et des crénelures qui assurent une protection efficace.
L'inscription reprend le texte de la Genèse 3, 24 : C'est ainsi que Dieu chassa Adam et Eve du jardin et qu'il y mit un chérubin comme gardien qui agite une épée flamboyante (latin : hic expulit Adam et Evam de Paradiso Deus et posuit Cherubin custodem cum flammeo gladio).
Outre la présence du chérubin qui garde jalousement le trésor perdu, l'éloignement du bonheur paradisiaque est accentué par un deuxième ange qui, faisant montre d'une grande décision et de beaucoup de zèle, repousse au loin de ses deux mains Adam qui semble encore dans une attitude de protestation et qui tente d'adosser la culpabilité à la seule femme, Eve.