Salta direttamente ai contenuti

La tentation devant l’Arbre de vie

PDF Stampa E-mail

scena16-1.jpgLe texte biblique utilisé dans l'inscription unit des éléments des versets 3-4 du chapitre 3 de la Genèse, et le serpent tentateur dit à Eve : Vous ne mourrez point si vous en mangez ; et vous serez comme les Dieux (latin : Nequaquam moriemini si comederitis et eritis sicut Dii).
Eve est représentée avec le bras gauche abaissé, dans une attitude d’écoute dépourvue de préjugés. Du reste, la main droite, levée en direction du serpent, doit être considérée comme le consentement à l'écoute de ce qui est sur le point d’être prononcé.

Introduite par une phrase succincte, l'inscription reprend en partie le texte de la Genèse 3,6 : Sur la suggestion du serpent, la femme prit de son fruit et en mangea et elle en donna à son mari (latin : Mulier suggestione serpentis, tulit de fructu et comedit deditque viro suo).

La narration au cours de laquelle le serpent serre entre les dents l'un des fruits défendus de l'arbre est intéressante. Eve, pour sa part, porte de la main gauche un autre fruit à sa bouche et en tend un à Adam de la main droite. Ce dernier objecte très mollement à la proposition : on peut le déduire d’après la main gauche ouverte et le bras gauche en position de partage.

 

 

 

scena16-2.jpg