Salta direttamente ai contenuti
A
Commence par Contient Mot exact
There are 97 entries in the glossary.
Pages: «1 2 3 4 5 »
Terme Définition
MosaïqueTechnique figurative qui consiste à fixer de petits morceaux ou fragments de pierre, de marbre ou de pâte de verre sur une surface afin d’obtenir, en suivant un dessin, différents ornements polychromes. Vu le coût élevé de réalisation, la splendeur de la mosaïque dépend des ressources financières disponibles.
 
Narthex ou vestibuleVestibule ou porche à l’entrée principale d’une église où, dans l’ancienne liturgie chrétienne, se tenaient les catéchumènes et les pénitents. il se divise en endonarthex, vestibule intérieur de l’église ou exonarthex, porche extérieur. C'est le second cas qui s'applique pour la cathédrale de Monreale.
 
NefDans les basiliques, massif central ou latéral, longitudinal, compris entre les rangées de colonnes ou de piliers et le mur de périmètre. La nef centrale, généralement de dimensions majeures, est également appelée « vaisseau central », les nefs latérales, « vaisseaux collatéraux et bas-côtés ». La construction de plusieurs nefs latérales, comme à Saint-Jean-de-Latran ou Saint-Pierre au Vatican, permettait d'accueillir un plus grand nombre de fidèles, dans un lieu de dévotion particulier pour le Peuple de Dieu.
 
Niche (fra)Renfoncement plus ou moins profond ménagé dans un mur et qui contient la plupart du temps une statue: elle peut avoir un plan semi-circulaire, rectangulaire ou polygonal, et se termine généralement en forme de cuvette. A l’origine, elle était peinte avec des couleurs vives.
 
Ogive (fra)Arc brisé caractéristique de l'architecture gothique. A l'origine, le terme indiquait les nervures de la voûte gothique.

Arc de renfort utilisé dans l’architecture romane et gothique, il divise la surface d’une voûte d’arêtes ou d’une coupole en reportant les charges sur les chapiteaux des piliers sous-jacents. L'ensemble des ogives ou nervures se nomme nervures d’une voûte ou voûte sur croisée d'ogives.
 
PanneauElément ornemental de petites dimensions, de formes et de matériaux variés, avec des figures peintes, sculptées ou gravées et qui orne les portails, les murs, les plafonds, les architraves ou autres.
 
Parastate ou lésèneElément de support vertical, souvent sous forme d’un pilier, comportant une base, un fût et un chapiteau, en partie saillant, en partie encastré dans un mur : il peut servir de renforcement à un mur ou d'élément d'appui pour un arc, une colonne, une poutre ou une fenêtre.
 
PilastreDemi-pilier ou demi-colonne adossé à une statue, comportant une base et un chapiteau, parfois lisse et à voûte ornée, ayant une fonction ornementale (voir parastate/lésène)
 
Pilier ou colonneElément architectural de section circulaire, quadrangulaire, polygonale, cruciforme, constitué d’un faisceau, ayant pour fonction de soutenir les arcs, les voûtes et les architraves.
 
PinacleElément architectural en forme de petit couronnement (flèche pyramidale ou conique), posé sur le sommet d’un édifice ou d’un contrefort.
 
PolyptyqueTableau ou relief formé de trois ou plusieurs panneaux liés entre eux.
 
PortailPorte monumentale d’entrée dans un édifice civil ou religieux ayant une valeur architecturale importante. Placé en général sur le côté ouest pour permettre aux fidèles d'entrer tournés vers l'est (d'où le caractère « orienté » des églises romanes).
 
PortiquePartie d’un édifice, généralement au rez-de-chaussée, avec un côté ouvert ou sur des arcades ou des architraves, reposant sur des colonnes ou des piliers, ayant une fonction ornementale ou d'abri.
 
PresbyteriumEspace autour de l’autel, réservé au prêtre pour les fonctions religieuses : en général, séparé du reste de l’église par des transennes ou des balustrades.
 
Prothesis (fra)Périmètre enclos des églises byzantines, à gauche du « Sancta sanctorum », dans lequel sont préparées les offrandes sacrées de l'Eucharistie, soit le pain et le vin. Voir diaconicon.
 
ProthyronConstruction sur la façade d’une église et qui orne, couvre et souligne le portail. Un côté repose sur la façade et l'autre est soutenu par des colonnes ou des piliers, reposant le plus souvent sur des statues de lions couchés (stylophores). Typique de l'architecture romane.
 
PupitreStructure en bois, en marbre ou en pierre, de plan généralement polygonal, réservé dans les églises au prédicateur. Il peut être autonome ou adossé à une colonne, hors du presbyterium.
 
ReliquaireChâsse dans laquelle sont généralement contenues des reliques, en marbre, ivoire, verre ou autre matériau.
 
RetablePlanche peinte ou sculptée, en bois, en marbre, en terre cuite, placée sur l’autel et souvent insérée dans une corniche architecturale. Elle comporte parfois plusieurs panneaux. Il peut également s’agir d’un bas-relief de marbre ou de bois. Synonyme de « tableau d’autel ».
 
RosaceGrande baie circulaire à réseau dont le tracé ressemble à une fleur, caractérisée par des motifs ornementaux (petits arcs, colonnes), ouverte au centre de la façade des églises romane et gothique. Les basiliques paléochrétiennes ne requéraient pas cette solution car elles étaient bâties de façon à recevoir le plus de lumière possible en provenance des grandes baies des murs portants. Voir la basilique impériale de Trier.
 


Tout | A | B | C | D | E | F | G | H | I | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V


Glossary V2.0