Salta direttamente ai contenuti

Adam est conduit dans le jardin

PDF Stampa E-mail

 scena12.jpg

L’inscription latine présente l’action de Dieu, décrite indirectement dans la Genèse : Dieu mit Adam dans le jardin / paradis (latin : Collocavit Deus Adam in paradiso).

Dieu créateur, ayant momentanément abandonné le volumen de son Projet créateur, utilise ses deux mains pour accélérer l’entrée d’Adam dans le jardin des délices. La dynamique de la scène porte au premier plan un état de douce contrainte de la part du Seigneur, peut-être pour vaincre la réticence naturelle de l’homme face à des situations par trop positives. N’oublions pas, en effet, que l'action divine était vue et considérée par un peuple qui vivait dans la seconde moitié du XIIe siècle, au faîte de la puissance normande en Sicile.