Salta direttamente ai contenuti

Dans le Sanctuaire ou Hiereion (Sancta sanctorum)

PDF Stampa E-mail
Home arrowDans le Sanctuaire ou Hiereion (Sancta sanctorum)

Santuario.jpgLa majesté et la splendeur de l’enceinte sacrée de la cathédrale de Monreale atteignent leur point culminant au terme de l’itinéraire catéchétique, aussi bien baptismal (jusqu’au changement du nom de Jacob) qu’évangélique (jusqu’à la communication totale de l’Esprit lors de la Pentecôte), et au début de la relation vivante avec l’Action liturgique sanctifiante de Dieu, unie à son épouse l’Eglise.
Le contact avec le Seigneur de la Gloire et avec l’Eglise triomphante se fait en passant à travers le deuxième, le troisième et le quatrième arc triomphal pour arriver devant la double abside centrale, dominée par le Christ Pantocrator et juge (Etimasie) et par sa Mère reine glorieuse, vierge sans tache (immaculée), Marie.
La cour ou curie céleste est constituée par les anges et les saints : le temple de Monreale resplendit de leur présence.

a. Le deuxième arc triomphal
Avec des arcades plus hautes que le premier, le deuxième arc triomphal repose sur la présence des six martyres militaires, du médaillon de Melchisédek et d'autres prophètes et sur le Visage achéropite qu'adorent deux grands anges.

b. Le troisième et le quatrième arc triomphal
Le troisième arc triomphal introduit la double abside centrale et propose, au sommet, le mystère de l’Annonciation. Les deux parastases sont décorées avec des éléments floraux et les deux saints stylites qui, justement en raison de cette particularité, occupent beaucoup d’espace juchés sur leurs deux colonnes respectives.
Le quatrième arc triomphal fait office de cadre précieux à la cuvette de l’abside intérieure, dominée par le Pantocrator et par la reine Mère sans tache. Les médaillons dont il est orné partent de l'image de l'Emanuel.

c. L’abside centrale, double, centrée avec le Christ Maître et Juge sur sa Mère
Le périmètre majestueux de l'abside centrale s’articule autour de deux pivots : le premier, à l’intérieur de la cuvette de l’abside, entièrement occupé par la figure du Christ Lumière du monde, Maître du nouvel Israël. Le second, au sommet de la voûte du second périmètre de l’abside, représente le Christ juge assis sur le Trône du jugement de l'histoire (ou Etimasie).

d. Les anges
En se raccordant à la remarquable présence précédente des deux archanges, Gabriel et Michel, qui jouxtent la reine Mère immaculée, considérons avant tout l’action d’adoration des chérubins, représentés en couronnement de l'Etimasie et dans les voûtes d'arêtes faisant face aux deux absides consacrées aux piliers de l’Eglise, Pierre et Paul. Après les archanges et les séraphins viennent les médaillons angéliques qui couronnent le sommet de toute la cathédrale, compagnons de louange du Peuple saint de Dieu et gardiens fidèles des croyants.

e. Les Saints, Pierre et Paul, les Apôtres et les Evangélistes et toute la multitude des témoins
Précédés par la sainteté et le témoignage de Pierre et de Paul, les apôtres et les évangélistes ouvrent la multitude infinie de ceux qui ont suivi la lumière du Christ. Dans la configuration de Monreale, les saints sont représentés en pied ou bien dans des médaillons qui dépeignent leur visage et leur buste.