Salta direttamente ai contenuti
A
Commence par Contient Mot exact
There are 97 entries in the glossary.
Pages: «1 2 3 4 5 »
Terme Définition
Clef de voûtePierre appareillée occupant la partie centrale d’une voûte d’arêtes, au point d’intersection des ogives.
 
ColonneElément architectural portant comprenant le plus souvent une base, un fût et un chapiteau. Elle présente un renflement à environ un tiers de la base et se rétrécit légèrement vers le haut (présence d’une contracture).
 
ConsoleElément architectural en surplomb, de différentes formes, saillant du mur, ayant une fonction de soutien d'une poutre ou d'une corniche, de petits arcs, d’un toit, etc.
 
ContrefortOuvrage adossé à une construction, généralement de plan quadrangulaire et en forme d’éperon ou d’arc-boutant qui, de l’extérieur de l’édifice, a pour but de résister aux poussées des voûtes et des arcs.
 
CoupoleStructure architecturale de couvrement, en forme de calotte sphérique, ogivale ou tronconique, souvent montée sur une base annulaire en maçonnerie (tambour) qui la relie au bâtiment sous-jacent. Elle est parfois surmontée d’un petit édicule dit lanterne.
 
Croix, plan enLe plan en croix d'un édifice de culte est défini : croix grecque, lorsque les quatre bras de l’édifice sont de même dimension; croix latine, lorsque, dans un édifice, une, trois ou cinq nefs longitudinales sont coupées par une ou plusieurs nefs transversales (transept); croix en tau, lorsque l’édifice est en forme de T parce que le transept se trouve à l’extrémité de la nef longitudinale.
 
CrypteLieu placé sous le presbyterium de l'église qui abrite les restes du saint martyre auquel l'église est consacrée. Des prélats ou autres personnages importants sur le plan religieux ou politique pouvaient aussi y être ensevelis. Elle s'étendait parfois jusqu'à devenir une véritable église souterraine.
 
DéambulatoireEn général : galerie ou couloir couvert de forme circulaire ou semi-circulaire ou longitudinale. Dans les églises romanes et gothiques, c'est le prolongement des nefs latérales au-delà du transept qui isole l'autel et le chœur et permet éventuellement d'accéder aux chapelles rayonnantes.
 
DegrésEléments de franchissement des barrières architecturales ou artificiellement conçus pour rehausser le prestige d’un espace précis.
 
Dévotion (fra)A l’origine, le terme latin devotio désigne un état intérieur d'attachement particulièrement intense et de dévouement à Dieu et à l’Eglise, son épouse. A partir du XVIIIe siècle, il prend la connotation négative d’attitude et de comportement populaire, superficiel, exposé au risque de sombrer dans la superstition.
 
DiaconiconDu grec diakonion, il désignait à l’origine le lieu où l'évêque accueillait les fidèles. A l'époque classique byzantine, il a perdu son sens originel et ne désigne plus que le lieu correspondant à la prothesis, à droite du Sancta Sanctorum.
 
Droite et gauchePour s'orienter dans la complexité du périmètre sacré, et prenant en prêt l'option descriptive des fleuves ou des cours d'eau avec laquelle on décrivait la rive droite, en partant du courant de la source, on considère comme côté droit ce que l'on observe du chœur de la basilique ou de la cathédrale, à savoir le maître-autel /chœur ou mieux encore, l’abside centrale, emplacement originaire de la cathèdre épiscopale.
 
Duomo (dôme)De la micro-phrase Domus Dei (la Maison de Dieu) ou Domus Ecclesiae. C’est l’église principale d’une ville. Ce n’est pas une cathédrale, dans la mesure où il ne s’agit pas du siège unique et officiel de l’évêque du diocèse.
 
EdiculeStructure architecturale de petites dimensions en forme de tabernacle, niche ou tempietto, qui accueille généralement une statue ou un tableau.
 
Eglise, EgliseEvolution de la forme linguistique grecque « ekklesìa », calquée sur le latin « ecclésia », le mot indiquait à l’origine une quelconque « assemblée » de personnes. Au fil des siècles, il en est venu à signifier tout ce qui est lié à la religion et à la gestion des fidèles ou des croyants.
 
EmmanuelMot calqué sur un mot d’origine hébraïque : Imma-nu-El qui, traduit littéralement, signifie Dieu est avec nous. Dans la tradition iconique byzantine, l’Emmanuel est représenté avec le visage imberbe d'un jeune homme ou d'un garçon. La raison derrière ce choix réside dans l'utilisation du nom associé aux récits de la naissance et de l'enfance du Messie. Une deuxième raison, iconique celle-ci, nous conduit à considérer la jeunesse éternelle du Christ, projeté dans sa dimension eschatologique.
 
EntablementStructure horizontale de couronnement du temple, composée d’une architrave, d’une frise et d’une corniche. Désigne généralement l’ensemble des éléments horizontaux soutenus par des colonnes, des piliers et des piédroits.
 
Escalier, grandUnique voie d’accès au toit, comprenant souvent une centaine de marches. De nombreuses cathédrales ont été détruites par des incendies en raison de l'impossibilité de transporter rapidement l'eau aux plans supérieurs.
 
EtimasieLittéralement, « préparation du trône » de Jésus Juge de l'humanité et de l'histoire à la fin des temps. Sur un coussin sont posés le manteau du juge, le Livre fermé de la Loi et de la Vie, la Croix et les instruments de la glorieuse Passion à travers lesquels la Vie divine a été donnée aux hommes.
 
Façade (fra)Elévation extérieure d'un bâtiment dans laquelle s'ouvre l'entrée principale. Pour les églises, on parle de « double pente » pour désigner la façade composée de deux versants qui suit la forme de la nef principale ; «  à pignons » pour celle qui suit les différentes hauteurs des nefs. La façade assume une signification symbolique en tant que partie la plus représentative et immédiatement visible.
 


Tout | A | B | C | D | E | F | G | H | I | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V


Glossary V2.0